Businessman wearing linen suit standing at his desk by the window and using laptop while analyzing report data in his office

Télétravail et management : vers une nouvelle façon de travailler

Souvent envisagé, tenté ou expérimenté, le recours massif au télétravail est longtemps resté un mode d’organisation réservé à quelques pionniers du travail collaboratif. Mais avec la pandémie de coronavirus, le travail à distance s’est soudainement imposé comme une nécessité impérieuse, sur fond d’injonctions des pouvoirs publics.

De nombreux managers n’ont donc eu d’autres choix que d’apprendre sur le tas. Beaucoup se sont lancés dans l’aventure avec enthousiasme, convaincus que le télétravail favorise l’autonomie des collaborateurs, la prise d’initiatives et au final, l’amélioration de la productivité.

Pour autant, le déploiement du télétravail représente un réel défi. Alors, comment éviter que les équipes ne se disloquent et quels sont les secrets d’une transformation de l’organisation du travail réussie ?

Le télétravail où comment garder l’esprit d’équipe malgré la distance

Le télétravail soutenu par de nouveaux outils numériques est synonyme de progrès, tant pour l’entreprise que pour les employés et collaborateurs. Néanmoins, il serait hasardeux pour les managers de penser que la montée en puissance du télétravail relève de l’évidence.

De nombreuses entreprises restent, en effet, fortement imprégnées par une culture qui veut que l’activité se déroule principalement au bureau. Pour certains collaborateurs, déplacer le bureau au beau milieu de son salon s’apparente même à une intrusion intolérable du professionnel dans la vie privée.

Avec cette conception, tout doit être strictement séparé : adresses de messagerie électronique, lignes téléphoniques. Par ailleurs, le télétravail trop improvisé risque de nuire à la cohésion des équipes et d’aboutir à détacher le collaborateur de son environnement de travail, jusqu’à lui faire perdre de vue les objectifs collectifs. Il est aussi susceptible de rendre la communication entre managers et équipes plus difficile et moins naturelle.

Le rôle du manager en télétravail

Il appartient au manager de maintenir la cohésion de son équipe. Le manager ne doit, à aucun moment, oublier que même en situation de télétravail, l’Homme reste un animal social qui a besoin de ressentir pleinement son appartenance au groupe.

Le manager obtiendra l’adhésion de ses collaborateurs en délivrant un discours résolument positif et optimiste, en veillant à cultiver l’esprit d’équipe et surtout en convainquant chacun de ses collaborateurs de l’intérêt des chantiers de transformation en cours pour lui-même et pour le développement de l’entreprise.

Le télétravail nécessite la transformation et l‘organisation du travail

Le manager ne pourra pas faire l’économie d’un diagnostic préalable. En effet, toutes les entreprises ne partent pas du même point de départ. Le télétravail est complètement étranger à certaines d’entre elles, alors que d’autres n’ont jamais connu la vie de bureau et dénichent les meilleurs talents à distance et aux quatre coins du monde. D’autres encore travaillent de manière asynchrone sur une fraction plus ou moins importante du temps.

Le déploiement du télétravail devra également tenir compte de facteurs externes, tels que la réglementation applicable au secteur d’activité en question.

Lors de cette phase cruciale, l’employeur protecteur se tiendra très proche de ses collaborateurs. Il veillera, par exemple, à ce que chacun d’eux se trouve en possession des moyens matériels permettant de récréer son bureau dans son salon.

Pour reprendre les mots de Richard Branson, entrepreneur britannique et fondateur de Virgin group : « si vous prenez soin de vos employés, ils prendront soin de votre entreprise ».

Le manager s’attachera, en outre, à favoriser le partage des connaissances et des informations, à développer les interactions par le biais de réunions d’équipe physiques ou à distance…

Des moments de rencontres pourront permettre aux employés de faire connaissance plus personnellement. Pourquoi ne pas envisager l’organisation d’un café virtuel, sans présence obligatoire et systématique ?

Afin de réussir au mieux leur transformation, les entreprises ont la possibilité de faire appel à un concours extérieur issu d’organismes dispensant des formations très concrètes ou encore en faisant appel au management de transition.

Quand le télétravail signifie réellement travailler ensemble

Venir ensemble est un commencement. Rester ensemble est un progrès. Travailler ensemble est un succès.

Henry Ford

À l’instar de la révolution numérique aujourd’hui, le fordisme a constitué en son temps une véritable révolution industrielle qui a bouleversé le monde du travail ainsi que l’ensemble de la société et nos habitudes de consommation.

Pour autant, la tâche de Henry Ford, fils de fermiers du Michigan, né en 1863, n’a pas été de tout repos puisque les critiques se sont faites nombreuses. Beaucoup voyaient dans le fordisme une aliénation de l’Homme à la machine. Mais rien ne pouvait s’opposer au progrès et les femmes et les hommes de l’époque ont rapidement perçu le modèle fordiste comme un bienfaiteur de l’humanité. Ce fut le début de l’ère du confort et de la consommation de masse.

Aussi, s’il s’oriente dans le sens de l’histoire, le développement du télétravail s’écarte très largement du modèle fordiste qui reposait sur la toute-puissance du contrôle (de l’absentéisme, des cadences de production…).
Le management à distance quant à lui favorise la cohésion des équipes et le travail collaboratif. Une fois la confiance installée, le manager ne doit pas céder à la tentation de se rassurer en exerçant un contrôle tyrannique. C’est au contraire, en laissant ses collaborateurs échanger et prendre des initiatives qu’il participera à renforcer la motivation et la cohésion de l’équipe.

Vous aimez cet article?

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :